La santé mentale : la phase de rétablissement

La santé mentale : la phase de rétablissement

Le rétablissement est la phase à laquelle le patient retrouve une vie normale malgré les séquelles laissées par les troubles psychologiques. C’est le stade où il est satisfait de sa vie et qu’il peut s’épanouir après tous les soucis qui se sont succédé durant les périodes d’avant et durant le traitement. Voici quelques manières pour bien se rétablir après un traitement d’une maladie mentale.

Maintenir les séances d’entretien avec le psychologue

Les séances d’entretien sont importantes durant la phase de rétablissement d’un patient ayant souffert d’une maladie mentale. Même s’il se sent mieux et prêt à vivre sereinement, il est tenu d’accepter l’assistance du psychologue. Ce professionnel de santé mentale doit lui accompagner même si c’est périodiquement afin de l’aider à garder sa stabilité et à ne pas rechuter. A ce stade, le psychologue servira tout simplement d’une personne qui écoute le patient. Si besoin, il donne des conseils, sinon il se limitera dans un cercle d’écoute. Le patient a besoin de cette séance en vue de mieux vivre avec les séquelles de son passé et de s’adapter à son présent. Si vous êtes en phase de rétablissement et que vous recherchez un psychologue, cliquez ici pour en trouver un.

Les manières à utiliser pour bien se rétablir d’une maladie mentale

Pour se rétablir et vivre mieux avec une maladie mentale, le patient doit accepter les aides qui sont appropriées à son état de santé. Il existe différentes mesures à connaître pour vivre sereinement malgré les troubles. Les essentiels englobent :

–              La connaissance et l’information sur la généralité de l’état de santé, sur les traitements adéquats et sur les ressources liées à cet effet.

–              La préparation psychique concernant les différentes rencontres avec les professionnels de santé mentale

–              La discussion avec les patients qui sont en phase de rétablissement et qui peuvent témoigner du changement dans leur vie

–              L’encouragement des proches

Les facteurs incluant dans la phase de rétablissement

Une personne qui est en phase de rétablissement connaît désormais ses propres limites. En effet, elle est en mesure de reprendre sa vie en main tout en développant des aptitudes nouvelles. L’individu peut déterminer ses forces et avancer tout en se concentrant sur des actions positives. Toutes les décisions qu’ils prennent dépendent sur son état de santé. Il en est de même pour les solutions sur les problèmes exposés. La vie de personne doit être beaucoup plus active. Elle contribue dans la vie sociale. La phase de rétablissement se soumet toujours à une phase d’apprentissage et d’adaptation. Cela dit, la personne essaie de bien vivre avec sa maladie mentale, même si les symptômes existent encore.

Dans tous les cas, la phase de rétablissement reste pénible, mais c’est la persévérance et la positive attitude du patient qui compte le plus. C’est une des raisons pour laquelle il faut qu’il soit accompagné par un psychologue. Celui-ci va l’aider à avoir le moral toujours haut et d’accepter d’aller de l’avant malgré la maladie. Les proches sont aussi d’un grand soutien. Ces derniers ne doivent pas faire des reproches à ces patients présentant encore des troubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *